Auto-compassion

shutterstock_11761399_450On s’accorde généralement à penser que l’adoption par un fournisseur de services d’une attitude de compassion sans jugement est la clé pour aider les personnes qui souffrent. La littérature sur les résultats de la psychothérapie répète à maintes reprises la conclusion importante selon laquelle une relation thérapeutique positive et un thérapeute attentionné peuvent être les éléments les plus utiles d’un traitement. Particulièrement pour le traitement des personnes traumatisées, les qualités et attitudes positives du thérapeute offrent des bienfaits particuliers (Cloitre, Stovall-McClough, Miranda et Chemtob, 2004).

La compassion peut être définie comme une sensibilité profonde sans jugement à la souffrance des autres, accompagnée du désir de soulager cette souffrance et d’accroître le bien-être des autres. Bien sûr, une attention compatissante peut avoir des effets positifs sur tout le monde et ses répercussions sur les personnes qui ont subi un traumatisme sont particulièrement notables. Un traumatisme, en particulier la violence interpersonnelle et la victimisation, peut se traduire par l’aliénation d’une personne par rapport aux autres et à soi-même. Il peut créer des attentes relatives à des mauvais traitements supplémentaires et avoir d’autres répercussions négatives durables sur les relations avec les autres. Une attention compatissante offerte par une personne généreuse favorise les relations positives et peut être réparatrice.

L’établissement de liens de confiance, de sécurité et de compassion avec les autres et soi-même est nécessaire pour commencer à guérir de la violence interpersonnelle et de la victimisation. Pour les personnes qui ont été traumatisées par des personnes en position d’autorité qui devaient être leurs fournisseurs de soins et leurs protecteurs, tous les thérapeutes et fournisseurs de services peuvent être considérés suspects, menaçants et effrayants. C’est là qu’est le dilemme de nombreuses personnes touchées par un traumatisme. Afin de vivre avec un traumatisme tel que la violence sexuelle subie pendant l’enfance, la personne survivante érige des défenses psychologiques conçues pour la protéger contre le développement et le maintien des liens affectifs nécessaires pour la guérison. Le paradoxe cruel de la vie avec les répercussions d’un traumatisme interpersonnel est le fait qu’une autre personne compatissante peut être perçue à la fois comme la source de la terreur ressentie par la personne maltraitée et l’éloignement de celle-ci. Dans un tel contexte, les mouvements d’avancée et de recul constatés chez certaines personnes touchées par un traumatisme sont logiques à titre de tentative de composer avec de puissantes peurs et de puissants besoins opposés. Heureusement, l’acceptation sans jugement et la perception positive du fournisseur de services peuvent avoir des incidences importantes sur les défis que doivent relever les personnes touchées par un traumatisme.

Les effets positifs de la compassion ne sont pas limités à la personne traumatisée. L’adoption d’une attitude de bonté, de compassion sans jugement et de bienveillance non égocentrique à l’égard des autres suscite également ces sentiments à l’égard de soi-même.

Bon nombre d’entre nous n’ont pas bénéficié d’exemples de compassion en grandissant et on ne nous a pas enseigné à être plus compatissants à l’école, au collège et à l’université. Il est vrai que de nombreuses personnes sont des « aidants naturels », mais d’autres peuvent avoir besoin d’apprendre à cultiver la compassion afin d’être plus efficaces au travail.

Pour plus d’information, consultez les sites Web et documents suivants :

www.mindfulselfcompassion.org

www.mindfulcompassion.org

www.compassionatemind.co.uk

Every Person’s Guide to Self Compassion

Compassion Charter

Compassionate Organization Quiz

Lectures suggérées

Self Compassion, Kristen Neff

Wisdom & Compassion, Christopher Germer and Ron Siegel

The Mindful Path to Self Compassion, Christopher Germer

Begin your path to recovery at Trauma Recovery

© 2017 Manitoba Trauma Informed Education & Resource Centre | Créé par Klinic |